• Rédaction Facades2build

A Bayeux : Médiathèque par SERERO Architectes Urbanistes

Mis à jour : oct. 7


LA MÉDIATHÈQUE INTERCOMMUNALE DE BAYEUX, « BÂTIMENT PAYSAGE » ET

VITRINE URBAINE

La nouvelle médiathèque Intercommunale de Bayeux s’inscrit dans le cadre historique riche de la ville, le long de la rocade qui contourne le centre de Bayeux au tissu urbain dense et sinueux. Le projet a pour terrain un espace ouvert qui articule le centre ancien avec les zones futures de l’extension de la ville, offrant des vues sur la cathédrale.

Pour répondre à cette situation singulière, l’architecte a proposé un bâtiment-paysage, un lieu où l’accès aux livres, aux supports multimédia et aux animations se fait au milieu d’un jardin. Le bâtiment offre une transparence sur les limites du site et devient une véritable vitrine urbaine.

UN BÂTIMENT PAYSAGE TOUT EN TRANSPARENCE

La conception de la médiathèque a démarré par une réflexion sur les usages. Les espaces dédiés au public sont, pour cette raison, entièrement au RDC pour une facilité d’accès et un fonctionnement optimal. La médiathèque est conçue sur un plateau libre sans limites en-cloisonnées entre les espaces. C’est un espace fini, qui assemble un nombre infini d’organisations de sous espaces. Chaque sous-espace est un carré de 5 mètres par 5 mètres qui organise les étagères de rangement, les tables de travail, fauteuils de lecture et et

bacs de rangement.



Le centre de la médiathèque est un patio végétalisé, de 10 mètres par 10 mètres, qui

illumine les espaces intérieurs. Le projet affirme en effet un rapport libre entre intérieur et extérieur de sorte que le patio et les terrasses de lecture extérieures au sud s’ouvrent aux différents usages et usagers de la médiathèque.

Chaque espace possède sa propre lumière – lumière zénithale, lumière apportée par le patio central, lumière adoucie par une résille au nord – pour une très grande clarté et lisibilité des espaces intérieurs. L’effet produit est celui d’une grande transparence et d’une simplicité dans l’accès aux ouvrages. Le bâtiment offre une transition entre l’espace d’accueil et des zones plus silencieuses propices à la concentration et au travail individuel et conduit aux espaces plus privés, dédiés au personnel.

Positionnée dans l’angle nord-est, l’entrée du bâtiment s’ouvre sur un parvis éloigné du carrefour urbain. A l’intérieur de la médiathèque, seuls trois volumes sont opaques et habillés en pierre de Caen : La salle d’animation, La salle de travail et la banque d’accueil.

CETTE « BRODERIE ARCHITECTURALE » FILTRE LES VUES DE LA FACADE NORD

Cette peau associée aux débords de toiture sur la façade sud est un dispositif permettant de filtrer les vues entre les espaces de lecture et de contrôler les ambiances visuelles et lumineuses à l’intérieur de la médiathèque :

- Elle participe au mode de réchauffement du bâtiment en hiver tout en le protégeant de la surchauffe en été.

- La peau s’ouvre par des baies vitrées en façades est, sud et ouest et intègre des stores à rouleaux.

- La toiture, comme une cinquième façade, intègre des dispositifs d’éclairage zénithal et une toiture végétalisée de type toundra Sopranature. Ces lanterneaux permettent l’apport de lumière ainsi que la ventilation naturelle du bâtiment à la mi-saison.

Maîtrise d'ouvrage : Bayeux Intercom

Maîtrise d'oeuvre : SERERO Architectes Urbanistes

Surface Totale : 2550 m2

Coût des travaux : 5 M€ HT

Livraison 2019