Rechercher
  • Rédaction Facades2build

A Otterswiller : Restructuration et extension d'un groupe scolaire et périscolaire.

Dernière mise à jour : oct. 14



L'agence Urbane Kultur est lauréate dans la catégorie équipements publics-enseignement.

Le site du projet s’inscrit entre un quartier pavillonnaire des années 1970 et un bois dense qui constitue une limite franche sur laquelle il s’appuie. Le terrain est caractérisé par une topographie marquée, avec un dénivelé de 4 à 6 mètres. Le bâtiment existant se percevait comme un objet isolé sur ce vaste terrain, sans relation claire à la topographie du site.

La réorganisation de l’existant modifie la perception initiale : les extensions et l’épaississement du RdC définissent un socle qui accueille l’école élémentaire. La toiture est complétée pour transformer les croupes en pignons et une vêture uniforme isole et habille l’étage transformé du bâtiment existant. L’école maternelle y prend place. L’extension coté forêt complète le dispositif pour abriter les locaux communs, BCD et Salle d’activités. Un nouveau bâtiment accueille le périscolaire. Par sa situation, son emprise et sa volumétrie, il établit un rapport étroit et lisible avec l’existant transformé. Le préau vitré, commun à l’école maternelle et au périscolaire, relie les deux édifices. La décomposition du groupe scolaire en éléments architectoniques autonomes, socle, bâtiment longitudinal de la maternelle, extensions des locaux communs et du périscolaire, établit une relation jusque-là inexistante avec la typologie pavillonnaire du quartier, tout en affirmant le statut public de l’équipement par un traitement architectural et paysager cohérent. La rigueur de l’organisation du projet, la simplicité apparente de son occupation du site et de la gestion des accès, se traduisent par une écriture volontairement épurée.



La palette de matériaux est réduite au nombre d’éléments qui composent le projet :

- briques structurées de teinte gris anthracite pour le socle (niveau bas)

- tuiles à queue d’aronde émaillées blanc pour les locaux communs et la maternelle

- losanges en aluminium prélaqués blanc pour le périscolaire.

L'image du bâtiment d’origine était marquée par sa lourde toiture en tuiles rouges. L'emploi du même matériau, dans une finition différente (tuile émaillée blanche), permet de redéfinir profondément l'image de l’édifice, tout en gardant une filiation claire avec la situation antérieure.


La façade ne répond pas de manière autonome à tel ou tel enjeu. Elle est le prolongement de la logique du projet. L’enjeu de la transformation de l’école d’Otterswiller en groupe scolaire était de révéler les qualités propres du site, jusque-là invisibles. La situation initiale résultait de l’inscription dans une pente d’un bâtiment dont la morphologie était adaptée à un terrain plat. Le projet établit une hiérarchie entre un socle construit supportant une série de volumes simples correspondants aux différents éléments du programme. Le traitement des façades donne à lire cette logique : briques noires pour les classes élémentaires dans le socle, tuiles blanches vernissées pour l’école maternelle, écailles métalliques blanches pour le périscolaire.

Les vêtures permettent dans le même temps l’isolation par l’extérieur des bâtiments neufs et existant garantissant performance thermique élevée, absence d’entretien, durabilité et absence de modification d’aspect dans le temps.

Maîtrise d'ouvrage : Ville d’Otterswiller

Maîtrise d'oeuvre : URBANE KULTUR

Bureau d'étude : BATISERF – BE STRUCTURE

Surface totale : 2144 m2

Coût : 3,9M€ HT

Livraison 2020

Crédit photos : Jean Baptiste Dorner, photographe


253 vues0 commentaire